Repères Sourds

REPERES TRANSVERSAUX

 

*IV ème siècle av. J.-C. Les premières références à la langue des signes se trouvent chez Platon 

« Si nous n’avions ni voix ni langue, et que nous voulions nous faire voir les choses les uns aux autres, n’est-il pas vrai que nous essaierions, à la façon des muets, de faire des signes avec nos mains, notre tête et le reste du corps ? ». Cratyle  (422e)

 

*Saint-Augustin (354-430) :

« D’où, je ne sais comment, nous arrivâmes à parler des sourds et des mimes qui signifient par gestes muets et désignent non seulement les objets visibles, mais bien d’autres choses et presque tout ce qui s’exprime par la parole. Par conséquent, nous avons trouvé que les gestes sont eux-mêmes des signes ». De Magistro .

 

*1580-82. Montaigne : « Nos muets disputent, argumentent et content des histoires par signes. J’en ai vu de si souples et formés à cela, qu’à la vérité il ne leur manquait rien à la perfection de se savoir faire entendre. » (…) « la nécessité apprend soudain à ceux qui en ont besoin et les alphabets des doigts et grammaires en signes, et les sciences qui ne s’exercent et s’expriment que par ceux-ci ». Chapitre XII, livre II, Essais.

 

* Vers 1760. L'Abbé de l'Épée rencontre deux soeurs sourdes qui communiquent en langue des signes. Il crée la première école pour Sourds chez lui, à Paris. Elle est gratuite. Après sa mort, le gouvernement de la Révolution prend en charge l'instruction des Sourds. (1)

 

*1791. L'Assemblée Nationale crée l'Institut des Jeunes sourds de Paris, l’INJS. Les élèves ainsi regroupés enrichissent leur langue. À partir de leur langue des signes, l’Abbé a établi une méthode d’enseignement. De nombreux instituteurs sourds y sont formés, puis partent ouvrir à leur tour des écoles en France et à l’étranger.

 

*Début 19e siècle. Laurent Leclerc sourd formé à l’INJS, y devient professeur. Le pasteur américain Thomas Gallaudet voyage à Londres pour découvrir de nouveaux moyens d’instruction des sourds. Ainsi il rencontre Laurent Clerc avec qui il fondera la première école pour Sourds à Hartford, aux USA.

 

*1864. L'université Gallaudet est fondée à Washington. Semi-publique, elle est la première institution d'enseignement supérieur destinée aux sourds. Elle demeure la seule université au monde où tous les programmes et services sont spécifiquement conçus pour les sourds et malentendants.

L'enseignement est bilingue, American Sign Language et anglais. (2)


*1880. Le Congrès International de Milan rassemblant religieux, éducateurs et médecins, interdit la pratique de la langue des signes dans les établissements d’enseignement de la plupart des pays européens. Les votes des professeurs sourds ne sont pas comptabilisés.

Les Sourds doivent parler avec leur voix, oraliser. (3)

 

*1883. Appel du britannique Alexander Graham Bell à des mesures répressives pour éviter la constitution «  d’une variété sourde de la race humaine ». –Sa mère et sa femme sont sourdes. Il invente le téléphone.-


*1924. À Paris, le Comité International Sportif des Sourds crée les Jeux olympiques pour Sourds. Depuis ces compétitions multisports, les « Deaflympics » ont lieu tous les 4 ans. En 2013, ils se déroulent en Bulgarie.

 

*1933. Sous le IIIème Reich, la loi d’hygiène raciale est promulguée. Les Sourds et les handicapés subissent cette loi nazie par leur stérilisation puis leur élimination physique. (4)

 

* Dans les années 1970, Bernard Mottez, sociologue français, révèle l’enfermement social, le déni dans lequel les Sourds vivent, et crée un groupe d’études linguistiques et sociologiques.

Directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (5)

 

*1976. L'International Visual Theatre naît de la rencontre entre Alfredo Corrado, artiste américain sourd et Jean Grémion, homme de théâtre français. La première compagnie professionnelle de comédiens sourds est formée.

 

* 1979. Mes mains ont la parole, Marie-Thérèse L'Huillier puis Philippe Galant, acteurs d’IVT, racontent contes et légendes aux enfants sourds, sur Antenne 2. (6)

 

* Début des années 80. L’association 2LPE, deux langues pour une éducation, met en place des classes bilingues, français et langue des signes. L’association existe toujours.(7)

 

*Fin des années 80. L’implant cochléaire devient une pratique préconisée par les médecins.

 

*1989. Le Pouvoir des Signes, exposition à l'occasion du bicentenaire de la Révolution et de la prise en charge de l'éducation des enfants sourds par les pouvoirs publics.(8)  

 

*1991. La Loi Fabius autorise le choix entre communication bilingue ou orale dans l’éducation.

 

* 1992. Le Pays des Sourds. film documentaire de Nicolas Philibert

 

*1993. Emmanuelle Laborit reçoit le Molière de la révélation théâtrale.

 

*Fin1994. L’Oeil et la main apparaît. Emission de télévision présentée en Lsf sur le service public, France 5.

 

*1995. Le comité d'ethique se prononce en faveur de l'apprentissage de la LSF en cas d'implants cochléaires sur les jeunes enfants.


*2003.
Emmanuelle Laborit devient directrice de l’International Visual Theatre. après Alfredo Corrado, Thierry Jouono et Jean-François Labouverie.

 

* Février 2005. La loi dite handicap, est votée " La langue des signes française (LSF) est désormais reconnue comme une langue à part entière : tout élève concerné (sourd, fratrie) doit pouvoir recevoir un enseignement de LSF et celle-ci peut être choisie comme épreuve facultative aux examens et concours, y compris ceux de la formation professionnelle."

Les Sourds souhaitaient aussi un enseignement en Lsf.

 

*13 décembre 2006, la convention des droits des personnes handicapées est adoptée au siège de l’ONU à New York. La Convention précisément parle des Droits d’expression, opinion et accès à l’information. article 13 : «  les Etats doivent prendre les mesures appropriées pour s’assurer que les personnes handicapées puissent exercer leurs droits à la liberté d’expression, et d’opinion à travers le braille et la langue des signes (…) »(9)

 

* Mai 2012 Journal Officiel : arrêté ministériel instituant le dépistage systématique de la surdité avant la sortie de la maternité.

L’implant cochléaire est proposé assez tôt dans la petite enfance. Une information complète et humaine sur la LSF, peine à se généraliser auprès des nouveaux parents.


* Novembre 2012
, la charte LSF – Enfance sourde est lancée par la Fédération Nationale des Sourds de France, pour un véritable accueil et enseignement en LSF car

«…. Nous constatons que seulement moins de 5% des enfants sourds scolarisés ont la LSF comme langue d’enseignement…. ». (10)

 

 

 

 

 

(1) www.injs-paris.fr/

vous pouvez téléchargez le numéro spécial ART’PI sur l’Abbé de l’Épée

( novembre 2012) très complet, réalisé à l’occasion du tricentenaire de sa naissance.

http://www.art-pi.fr/public/page/webzine.php

 

(2) Source : documentaire "La voix au chapitre" diffusé dans "l'oeil et la main" France 5.

transcription sentendre1880.blogspot.fr/2007/01/la-voix-au-chapitre.html

 

(3) Témoins sourds Témoins silencieux. Documentaire de Brigitte Lemaine http://www.filmsduparadoxe.com/temoinscat.html

+ Hanna , pièce de théâtre mise en scène par Levent Beskardes. http://www.ivt.fr/PDF/editions.pdf

`

(4) Bernard Mottez, Les Sourds existent-ils ? Textes réunis et présentés par Andrea Benvenuto, Paris, L'Harmattan, 2006.

Lettre à Bernard mottez, documentaire l’Oeil et la main

http://www.france5.fr/oeil-et-la-main/?page=emission&id_article=527

 

(5) Mes mains ont la parole, émission créée par Danielle Bouvet .Diffusée de janvier 1979 à juin 1988 sur Antenne 2 dans le cadre de l'émission de jeunesse

Récré A2. http://www.youtube.com/watch?v=xQn5AODi98M

 

(6) http://www.2lpeco.fr/un-peu-dhistoire/

 

(7) www.france5.fr/oeil-et-la-main

 

(8) exposition à la Chapelle de la Sorbonne sous la direction d’Alexis Karacostas et Lysiane Couturier. Alexis Karacostas est psychiatre-psychothérapeute, et coordinateur de l’Unité d’Informations et de Soins des Sourds, à l’hôpital de la Salpêtrière , à Paris. http://www.reach.ca/shared_future/fr/presenters.htm.

Le Pouvoir des signes, INJS de Paris, 1989 (catalogue de l'exposition).http://www.injs-paris.fr/accompagnement/cpsas/documents-cpsas/1-L.S.F/Nb0-1-004-Bibliographie-V10.pdf

 

(9) précision sur les signataires et les pays qui ont ratifiés

http://www.handicap-international.fr/je-minforme/notre-approche-du-handicap/une-convention-internationale/les-etats-signataires/index.html

 

(10) Charte http://www.youtube.com/watch?v=kJB_bsbAZKA&feature=youtu.be  et http://www.avaaz.org/fr/petition/Charte_LSF_pour_les_enfants_sourds/